Bien entendu, l'UNESCO rappelle que "nous assistons à l'avènement d'une société mondiale de l'information" où la technologie joue un rôle majeur, mais l'organisme international apporte surtout une distinction fondamentale en précisant que "les sociétés du savoir ne sont pas réductibles à la société de l'information".

Rapport en téléchargement sur le site de l'UNESCO.

Partager