Selon ses initiateurs, "Isidore moissonne une grande quantité de liens émanant de nombreuses bibliothèques numériques, comme Gallica (BnF), ou Numdam le site des revues mathématiques (histoire des sciences), ou revues.org le site des revues en sciences humaines, ou bien d’autres encore, comme ceux qui sont répertoriés par NUMES (de l’ABES Agence bibliographique de l’enseignement supérieur)."
Le moteur est annoncé en version "bêta", une affaire à suivre donc.

http://www.sciences.gouv.fr
http://www.rechercheisidore.fr

Partager