• Sphère Commerciale : "cet axe doit être l’occasion d’interpeler les chercheurs et, plus largement, les acteurs du domaine du marketing électronique (e- et m-) sur les enjeux et les risques de la démarche dans des sociétés qui s’organisent, qui se structurent en grande partie par (et pour) les TIC."
  • Sphère Politique : "Les TIC participent-elles à la redéfinition de l’espace public ? Aident-elles au rajeunissement et au renouvellement de la démocratie ? Comment les politiques s’approprient-ils les TIC ? Quelle place, quel(s) usage(s), quelle(s) pratique(s) des TIC mobiles et les modes communicationnels qui en découlent (type twitter) ?"
  • Sphère Culture et Patrimoine : "la communication électronique (...) permet en effet d’envisager d’autres formes de médiation culturelle, entendues au sens de système de médiations qui comportent à la fois une politique des publics et de nouvelles formes d’interactions. D’un côté elles font émerger de nouvelles pratiques permettant notamment de cibler des publics par catégories et/ou plus diversifiés : réalité augmentée, applications pour tablettes, musées ou expositions virtuelles. De l’autre, elles nécessitent une réflexion à la fois épistémique et opérationnelle sur l’usage détourné des artefacts, sur l’immersion virtuelle comme formes d’interactions et de représentation de l’espace virtuel."


En savoir plus : www.colloquelehavre2012.org

Partager