Les organisateurs proposent une réflexion autour de quatre axes : 1) la place de l’individu (notamment au travers de son rapport au corps et aux « espaces » qui l’entourent) en situation de communication électronique ; 2) la manière dont ceux qui reçoivent et qui organisent les savoirs perçoivent et exploitent l’outil communication électronique ; 4) les nouveaux rapports que les usages numériques politiques instaurent (de l’Homme au citoyen) ; 4) aux effets de la communication électronique sur les entreprises, les marques.

En savoir plus : http://www.colloquelehavre2014.org

Partager